Le 4 novembre, une start-up norvégienne a annoncé le lancement d’une nouvelle plateforme d’échanges appelée Bitruption. Semble à Localbitcoins, cette société prévoit de proposer un format permettant aux utilisateurs du monde entier d’annoncer, d’acheter et de vendre des crypto-devises.

Une plateforme d’échange peer-to-peer

La plateforme de trading Bitruption est un échange peer-to-peer annoncé récemment par Ole André Knutli, chef de projet de la société. Selon Knutli, l’équipe basée à Oslo envisage prochainement de lancer une plateforme d’échanges qui permettra aux traders de créer leurs propres micro-bourses au niveau local, à l’instar de Localbitcoins. Cependant, contrairement à Localbitcoins, Bitruption permettra aux utilisateurs d’échanger plusieurs crypto-devises. Initialement, la plateforme ne supportera que le Bitcoin Cash et le Bitcoin, parallèlement aux virements bancaires.

Voici une vidéo expliquant ce qu’est un système peer-to-peer :

Knutli a expliqué qu’ils vont créer un support pour davantage de devises numériques et ajouter plus d’options de paiement. La société tente de se distinguer des échanges traditionnels. Bitruption préserve la liberté et la flexibilité d’un format peer-to-peer. Leur objectif est de fournir aux clients plus de choix pour échanger des devises virtuelles dans un environnement sûr et convivial. L’entreprise compte proposer l’infrastructure numérique et permettre aux utilisateurs d’établir des marchés pour échanger à leur guise.

La mise en place d’un système KYC/AML

Bitruption a ajouté qu’une nouvelle loi norvégienne sur le blanchiment d’argent les obligeait à s’inscrire auprès des autorités. La société est actuellement en train de réaliser cette démarche auprès de l’Autorité de surveillance financière du pays. Bitruption estime que la mise en place d’une relation de confiance à long terme est une bien meilleure approche que de permettre la fraude sur le marché.

L’équipe va donc mettre en place un système KYC/AML afin d’éliminer les activités illégales. Bitruption sera initialement disponible pour les utilisateurs norvégiens. Cependant, la société compte se développer à l’international. Actuellement, peu d’exchanges fonctionnent en mode peer-to-peer, à l’exception de quelques-uns comme Localbitcoins et Bitquick.

Source :

NewsBitcoin