La police roumaine a arrêté le fondateur de Coinflux, l’un des principaux centres d’échanges de crypto-monnaies du pays. Vlad Nistor a été arrêté en vertu d’un mandat d’arrêt délivré par les autorités américaines l’accusant d’un certain nombre de crimes, notamment de fraudes. Un tribunal de Bucarest examine actuellement la demande d’extradition.

Un entrepreneur crypto accusé de fraude et de blanchiment d’argent

Cet homme d’affaires âgé de 29 ans été appréhendé par des policiers plus tôt cette semaine à son domicile. L’arrestation s’est déroulée en présence de quatre agents de la force de l’ordre américains, ont rapporté les médias locaux. Selon les publications, Nistor attend maintenant une décision de la cour d’appel de Bucarest concernant son extradition aux États-Unis. Dans sa demande, le département américain de la Justice l’a accusé d’avoir mis en place un stratagème frauduleux, d’avoir commis une fraude informatique, d’avoir dirigé un groupe criminel organisé et de blanchir de l’argent.

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE

Voici les détails de cette nouvelle en anglais :

Coinflux est l’une des plus grandes plateformes de négociations d’actifs numériques en Roumanie. Nistor, diplômé de l’université Brunel au Royaume-Uni, a lancé la plateforme d’échanges en décembre 2015. Il a été décrit comme un professionnel possédant sept ans d’expérience dans le secteur financier, notamment dans les fonds de pension où il gérait une épargne de plusieurs millions d’euros.

Vlad Nistor relâché et devrait faire appel de son extradition

Selon les dernières informations sur l’affaire, les juges de la cour d’appel de Bucarest n’étaient pas d’accord avec l’arrestation de Nistor. Les médias roumains ont rapporté que l’entrepreneur avait été libéré avant le week-end, mais placé sous contrôle judiciaire pendant 30 jours.

Le PDG de Coinflux n’est pas autorisé à quitter Cluj et les autorités lui ont interdit d’effectuer toute transaction financière impliquant des crypto-devises. Aucune décision n’a encore été prise concernant la demande d’extradition des États-Unis et Nistor a jusqu’au 20 décembre pour faire appel de cette décision.

Source :

NewsBitcoin