Les taxes ont été un sujet brûlant dans le monde des crypto-devises cette année. De nombreux pays ont essayé de déterminer comment imposer les actifs de cryptographie, tandis que les commerçants ont cherché comment les utiliser pour amortir leurs pertes. À mesure que le Bitcoin et d’autres devises virtuelles s’intègrent, des stratégies de réduction des impôts commencent à apparaître.

Les gouvernements s’attaquent à la fiscalité des Bitcoins

Alors que les crypto-monnaies sont entrées dans la conscience collective et que l’adoption a pris de l’ampleur, les gouvernements ont essayé de trouver un moyen de les taxer. Plus récemment, le gouvernement britannique a publié un document de conseils sur la fiscalité cryptographique. Le ministère des Finances et des Douanes du pays a révélé dans le document que les investisseurs individuels seront tenus de payer un impôt sur les gains en capital chaque fois qu’ils vendront des crypto-devises.

Voici une vidéo en anglais relatant ces faits :

Les autorités britanniques ont décidé que les investisseurs ne seraient pas autorisés à classer leur investissement dans la catégorie des jeux d’argent, ce qui est exempté d’impôt en termes de gains. Au début de l’année,la première ministre, Theresa May, avait indiqué que son gouvernement examinerait le Bitcoin et les autres devises numériques très sérieusement, car ils pourraient être utilisés par des criminels.

Comment les crypto-monnaies peuvent vous aider à économiser sur les taxes ?

Alors que les gouvernements cherchent à imposer les crypto-monnaies, les citoyens américains disposent de moyens leur permettant de payer moins d’impôts. Cela est dû à un avis de 2014 à l’Internal Revenue  Service qui traite les crypto-devises comme un investissement, plutôt que comme une devise.

Chaque fois que vous négociez une devise numérique, la transaction est, soit un gain en capital, soit une perte en capital. Et toute perte de cette année pourrait vous placer dans une tranche d’imposition inférieure. Cet organisme permet aux contribuables de déduire 3 000 dollars de pertes en capital pour une année donnée.

Source :

News.Bitcoin