Le ministre des Finances de la Malaisie a annoncé l’entrée en vigueur des réglementations des crypto-devises et des ICO. Les fournisseurs de services de cryptographie et les bourses sont tenus d’obtenir l’autorisation de la Commission des valeurs mobilières du pays, qui collaborera avec la banque centrale pour garantir la conformité.

Les crypto-devises réglementées en tant que titres

Le ministre malaisien des Finances, Lim Guan Eng, a déclaré lundi que son pays va réglementer les ICO et le commerce de crypto-monnaies. Une ordonnance visant à reconnaître les devises numériques en tant que valeurs est entrée en vigueur le 15 janvier, en vertu du règlement de la SEC du pays. Cette mesure est connue sous le nom d’« Ordonnance de 2019 sur les marchés et services de capitaux ». À la suite de la déclaration de M. Lim, la SEC a confirmé qu’elle mettrait en place des directives pour réguler le marché cryptographique.

Ci-après une vidéo en anglais relatant ces faits :

L’organisme de réglementation a indiqué que les échanges de devises virtuelles, ainsi que les activités associées, nécessiteront l’autorisation de cette institution et le respect des lois ainsi que des réglementations sur les valeurs mobilières. En outre, la commission a annoncé qu’elle conclurait des accords de coordination avec la banque centrale du pays, afin de garantir le respect de ces lois et réglementations.

Le potentiel des crypto-monnaies reconnu en Malaisie

Le ministère des Finances voit dans les crypto-devises, ainsi que dans les technologies sous-jacentes de la Blockchain, le potentiel d’innover dans les industries anciennes comme nouvelles. Dans le même temps, la banque centrale a répété à plusieurs reprises que les crypto-monnaies n’avaient pas de cours légal dans le pays.

La banque centrale a conseillé au public d’évaluer soigneusement les risques associés à leur gestion. Elle a publié une liste de sociétés qui se sont déclarées comme bourses de crypto-devises ou fournisseurs de services, mais elle a souligné qu’elle n’avait ni permis ni donner de licence à ces entreprises.

Source :

NewsBitcoin