Au cours des deux dernières années, alors que les crypto-monnaies attiraient l’attention du grand public, les fraudeurs sont devenus beaucoup plus nombreux. L’une des arnaques des médias sociaux que l’on peut trouver sur des sites tels qu’Instagram, Facebook et Twitter est l’emprunt d’identité de dirigeants bien connus du secteur de la cryptographie et de la Blockchain. Malheureusement, même un compte vérifié ne signifie rien ces jours-ci et ces sociétés géantes ont permis à des actes frauduleux de se multiplier, donnant ainsi aux criminels la possibilité d’engranger des millions.

Un véritable fléau sur les réseaux sociaux

On a entendu parler des événements marquants de 2018 et de toute cette folle action du marché des crypto-devises, mais l’un des faits ayant généré des revenus records l’année dernière a été l’usurpation d’identité sur les réseaux sociaux. Les arnaqueurs ont été autorisés à s’épanouir en grand nombre, créant de faux profils Facebook, Instagram et Twitter.

Voici une vidéo en anglais relatant cette nouvelle surprenante :

Ils ont copié des profils tels qu’Erik Voohrees, Barry Silbert, Elon Musk, John McAfee, Vitalik Buterin et bien d’autres. Ils ont même utilisé le nom des entreprises comme Binance Exchange et d’autres grands fournisseurs d’infrastructures de crypto-monnaies.

Des millions de victimes

Après avoir soumis des captures d’écran de ces arnaqueurs en action et même envoyé une pièce d’identité, ces entreprises ne suppriment toujours pas ces comptes. L’été dernier, des clients ont soumis des plaintes quotidiennes à Twitter concernant des fraudeurs.

Malheureusement, la plateforme n’a envoyé qu’une réponse automatique. En fait, cela prend des semaines et, avec l’aide de plusieurs personnes qui ont aussi été victimes de ces actions, les géants des médias sociaux ne feront rien. Même à la fin de 2018, après que le PDG de Twitter eut promis aux utilisateurs que la plateforme allait réprimer ces comptes, ceux-ci étaient toujours présents.

Source :

NewsBitcoin