Julius Baer, la banque suisse âgée de 125 ans, a annoncé un partenariat avec Seba Crypto AG, la start-up du secteur crypto. La banque n’a pas divulgué les détails de l’accord, mais a souligné qu’elle répondait à la demande croissante des clients en matière de capacité de stockage, d’échange et d’investissement dans des actifs cryptographiques.

Combler le fossé entre les atouts traditionnels et numériques

Dans une déclaration publiée le 26 février, Julius Baer, qui détient déjà une participation minoritaire dans Seba, a indiqué que ce partenariat offrira à ses clients l’accès à une gamme de nouveaux services d’actifs numériques. La banque basée à Zurich a expliqué qu’elle visait à combler le fossé entre les actifs traditionnels et numériques, en tirant parti de la plateforme innovante de Seba. La banque suisse est convaincue que les devises virtuelles vont devenir une classe d’actifs durable et légitime.

Voici les détails de cette annonce en anglais :

Par ailleurs, la transaction dépendra de l’octroi à Seba, dont le siège est basé à Zoug, d’une licence bancaire et de négociation de titres par l’autorité de contrôle des marchés financiers, FINMA, plus tard cette année. Un certain nombre de banques suisses, sont Falcon et Swissquote, sont déjà actives dans le domaine des crypto-devises, mais l’entrée de Julius Baer a suscité un vif intérêt.

Une avancée majeure

Julius Baer, qui gère un actif d’environ 382 milliards de dollars, aurait élevé la barre dans la fusion en cours. Cela est significatif en raison du fait que les banques traditionnelles en Suisse et ailleurs, ont montré une certaine réticence à intégrer des produits cryptographiques dans leurs services.

Julius Baer pense que les risques liés au marché sont acceptables. Guido Buehler, PDG de Seba, a déclaré à propos de ce partenariat qu’ils sont très fiers d’avoir Julius Baer comme investisseur. Seba permettra un accès facile et sûr au monde de la cryptographique dans un environnement entièrement réglementé.

Source :

NewsBitcoin