Le régulateur financier de New York a ordonné à Bittrex de cesser ses activités dans cet État après le rejet de sa demande de licence. De nombreuses carences ont été citées, dont certaines ont immédiatement été contestées par Bittrex. Pendant ce temps, Bitstamp a reçu le feu vert pour offrir le trading de cinq crypto-devises dans la région.

Une approbation, un rejet

Le département des services financiers new-yorkais a approuvé un échange cryptographique pour une licence, puis en a rejeté un autre le lendemain. L’organisme de réglementation a annoncé mercredi qu’il avait rejeté les demandes de Bittrex d’opérer dans le commerce de crypto-monnaies et la transmission d’argent à New York. Un représentant de cette institution a déclaré qu’il n’y a pas de procédure d’appel suite à un refus, mais la société peut présenter une nouvelle demande.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Bittrex compte environ 1,67 million d’utilisateurs dans le monde, y compris dans environ 40 États américains, dont plus de 35 000 à New York, a indiqué le régulateur. La société a cessé ses activités dans la région le 11 avril. L’entreprise doit également fournir un plan décrivant la marche à suivre dans les 14 jours avec ses clients new-yorkais. Il y aura des pénalités pour non-conformité.

Le régulateur vs Bittrex

Bittrex a demandé une licence le 10 août 2015. Dans sa lettre, le régulateur financier a révélé qu’il avait réalisé une vérification sur site de quatre semaines dans les bureaux de Bittrex à Seattle et à Washington, ainsi que des exemples de transactions entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre dernier.

Le régulateur a affirmé avoir trouvé un certain nombre de mesures inadéquates, notamment dans le programme de conformité de la bourse relatif à la loi sur le secret bancaire, à la lutte contre le blanchiment d’argent et au contrôle des avoirs étrangers. Bittrex a immédiatement publié une déclaration dans laquelle il conteste pleinement les conclusions du régulateur.

Source :

NewsBitcoin