La lenteur de l’adoption des crypto-devises est le résultat de la piètre expérience des utilisateurs et de la méconnaissance de la technologie. Des problèmes tels que le fait que beaucoup de gens ne sont pas à l’aise avec leurs propres clés privées, les applications décentralisées sont difficiles à utiliser et le haut niveau de connaissances requis pour utiliser efficacement les devises numériques, empêchent une grande majorité de personnes de participer à l’écosystème.

Ajoutez à cela des problèmes d’évolutivité, de performances et des idées fausses généralisées des médias sur les crypto-monnaies, et il devient évident que le nombre d’utilisateurs crypto restent limités à une population isolée.

Des progrès en cours

Des progrès sont en cours sur le plan de l’interface utilisateur. Des projets comme Moon cherchent à simplifier considérablement les paiements en ligne avec les crypto-devises, et des rapports tels que ceux de Fluence, mettent en évidence des domaines de développement spécifiques à prendre en compte.

Voici une vidéo relatant le niveau d’adoption des crypto-devises :

De plus, des projets comme Elrond sont motivés par ce qu’ils considèrent comme un problème au niveau du protocole qui a des effets en aval sur l’adoption par les utilisateurs et de meilleures applications. Une fois qu’une infrastructure évolutive seront mise en place, les développeurs peuvent créer des applications comparables en performances, à des applications centralisées classiques.

Réduire les obstacles

La réduction des exigences a des effets critiques à long terme sur la décentralisation du réseau et sa capacité à fonctionner sur des appareils grand public. Le piquetage ne vient pas avec les coûts de calcul élevés de PoW.

Réduire les obstacles à la participation est aussi décisif dans un réseau bootstrap. Si la barrière à l’entrée est élevée, le réseau aura du mal à attirer suffisamment d’utilisateurs et de développeurs qui participent activement à l’expansion de ses effets réseau. La preuve de sécurité d’Elrond offre un avantage naturel à cet égard.

Source :

OracleTimes