Les ICO ont connu une baisse significative de leur popularité, mais elles ne doivent pas être totalement amorties. Même si vous n’entendez pas le terme ICO si souvent ces derniers jours, certains développements récents en matière de réglementation indiquent qu’elles ont leur place dans le domaine de l’économie numérique. Le financement participatif par le biais de ventes de devises virtuelles a de fortes chances de devenir un instrument traditionnel de mobilisation de capitaux.

Le régulateur financier allemand approuve une ICO de 250 millions d’euros

Comme pour prouver que les ICO ne sont pas un système en voie de disparition, l’autorité fédérale allemande de surveillance des finances, Bafin, a récemment approuvé un modèle de taille décente. Fundament Group, une start-up berlinoise tente de lever 250 millions d’euros par le biais de sa vente symbolique. Selon cette annonce, les investisseurs qualifiés pourront participer à la campagne de financement et les investissements individuels ne seront pas limités.

Voici une vidéo expliquant le fonctionnement des ICO :

Le projet vise à permettre aux participants d’investir dans la construction d’immeubles commerciaux par l’intermédiaire de ses crypto-monnaies immobilières. À ce stade précoce, il couvre trois sites à Hambourg, l’un dans la capitale financière Francfort, et un autre dans la ville universitaire de Jena.

La Russie légalise le financement participatif

La Fédération de Russie, qui figure parmi les cinq premières destinations des bureaux de pays, a adopté un cadre juridique pour réglementer la levée de capitaux via un financement participatif. Cette semaine, la Douma a voté pour la troisième et dernière lecture de la loi tant attendue.

Le projet de loi, qui fait partie d’un ensemble visant à réglementer l’économie numérique russe, y compris le secteur de la cryptographie, introduit de nouveaux termes clés tels que « droits numériques utilitaires ». Ceux-ci incluent le droit d’exiger le transfert d’objets, de travail, ou la prestation de services, ainsi que le transfert de droits exclusifs sur les résultats de l’activité intellectuelle.

Source :

NewsBitcoin

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE