Les salaires versés en devises virtuelles sont devenus la norme dans l’industrie de la cryptographie, mais il n’y a aucune raison pour que les crypto-monnaies ne soient pas non plus utilisées par des entreprises d’autres secteurs. Dans de nombreuses juridictions, cela devrait être légal même en l’absence de législation spécifique. L’Estonie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Suisse en sont quelques exemples. Les entreprises et les employés de ces pays tirent parti des avantages des paiements cryptés.

Imposer les revenus cryptographiques

La Suisse s’est déjà établie en tant que pays respectueux de la crypto-devise et elle est un modèle à bien des égards, y compris dans la manière dont elle traite la rémunération en devises numériques. De nombreuses entreprises et projets de premier plan dans le domaine de la cryptographie ont déjà ouvert des bureaux ou ont leur siège dans la Crypto Valley, dans le canton de Zoug.

Voici comment la Nouvelle-Zélande paie ses employés en anglais :

Pendant de nombreuses décennies, la fédération alpine a été un bon exemple de neutralité géopolitique et de confidentialité financière. Ce dernier s’est quelque peu dégradé ces dernières années sous la pression d’acteurs puissants tels que l’Union européenne et les États-Unis. Cependant, les crypto-devises offrent à la Suisse une chance de se racheter aux yeux des titulaires de compte et le pays a saisi cette opportunité.

La rémunération en crypto-monnaies se propage

La Suisse est sans aucun doute un leader dans la création de conditions favorables pour les entreprises de cryptographie, mais d’autres pays ont rapidement rattrapé leur retard. Parmi es pays où les salaires cryptographiques sont une option valable, on trouve les États-Unis, l’Estonie et le Japon.

Les sociétés enregistrées en Estonie, considérées comme l’une des entreprises numériques les plus avancées, compensent ou encouragent particulièrement leurs salariés avec des crypto-monnaies. La législation de la nation balte prévoit l’imposition de ces revenus.

Source :

NewsBitcoin