Les manifestations à Hong Kong ont commencé en juin 2019 à propos d’un projet de loi controversé. Après des semaines de manifestations, des citoyens en marche se battent pour l’avenir de Hong Kong. Au milieu de tous les militants qui protestent, les devises virtuelles telles que les Bitcoins sont promues en tant que moyen permettant aux gens de se retirer du système chinois.

12e semaine de manifestations

Cela fait plus de 12 semaines de manifestations à Hong Kong qui ont débuté avec le projet de loi d’extradition de 2019 appelé « Ordonnance sur les délinquants fugitifs et Ordonnance sur l’entraide judiciaire en matière pénale ». Le projet de loi prétend être un acte visant à empêcher les réfugiés en fuite de se cacher, car il permettrait aux forces de l’ordre chinois d’extrader n’importe qui de Hong Kong vers la Chine s’ils sont accusés d’un crime.

Voici une vidéo en anglais montrant ces manifestations :

De nombreux citoyens de Hong Kong craignent que le projet de loi sur l’extradition ne pousse le gouvernement chinois à emprisonner arbitrairement toute personne du pays. 130 000 manifestants ont protesté contre le projet de loi le 28 avril. Après que Carrie Lam, un haut responsable, ait montré qu’elle était prête à présenter le projet de loi à l’Assemblée législative, plus d’un million de personnes ont manifesté dans les rues le 9 juin.

L’adoption des crypto-monnaies à Hong Kong

Au beau milieu des manifestations, certains individus et groupes poussent à l’adoption des crypto-devises dans la région. Une organisation appelée Genesis Block a distribué des bouteilles d’eau et des parapluies aux manifestants dans les rues de Hong Kong.

Genesis Block est bien connu pour son espace de travail de crypto-monnaies à Wan Chai et a également été l’une des entités qui ont exploité certains des premiers Bitcoin Cash en août 2017. La société promet une gamme de devises virtuelles.

Source :

NewsBitcoin

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE