Bobby Lee, l’ancien patron de la bourse d’échange de crypto-monnaies BTCC, nous revient avec cette fois un wallet physique visant à favoriser l’adoption de masse des cryptos. Baptisé Ballet, il propose un prix bien inférieur aux solutions existantes (Ledger et Trezor), ainsi qu’une plus grande facilité d’utilisation, selon son concepteur.

Ballet, un nouveau concept de wallet physique

Tandis que les solutions traditionnelles de wallet physique requièrent une configuration qui peut s’avérer compliquée pour le néophyte, Ballet propose un nouveau concept. Oubliez la clé de type USB, Ballet se présente sous la forme d’une pièce de métal de la taille d’une carte de crédit. Elle est dotée d’un code QR qui correspond au wallet déjà créé par le fabricant.

Acheter vos crypto-monnaies sur COINBASE

En dessous du code QR se trouve une clé cryptée visible après avoir retiré le sticker de sécurité. Une seconde clé cryptée se trouve dans une zone à gratter par le propriétaire. À l’aide de ces 2 codes, le propriétaire du portefeuille cryptos peut alors obtenir sa clé privée via l’application Ballet (Android et iOS), qui a été lancée ce jeudi. Les clés privées seront identiques à toutes les crypto-monnaies supportées par le wallet physique. Actuellement, Bitcoin, Ethereum, Litecoin, XRP et tous les jetons ERC 20 sont supportés par Ballet, notamment.

Vidéo : Bobby Lee interviewé à propos de son wallet Ballet

Un wallet physique de crypto monnaie pas cher

Afin de promouvoir l’adoption de masse des cryptos, Ballet est vendu au prix abordable de 29 $ (à partir de). Les précommandes sont ouvertes, tandis que les premières livraisons sont prévues pour le mois d’octobre.

Est-ce sûr ?

Le fait que le wallet est préconfiguré pourrait faire craindre quant à sa sécurité. Selon Lee, les utilisateurs n’ont pas de crainte à avoir. « Les 2 clés sont générées sur 2 sites distants de plusieurs milliers de kilomètres. » Et lorsque le wallet est fabriqué, les données concernant les clés sont effacées.

Source :

CoinDesk