D’après Google Trends, le continent africain serait l’endroit au monde comptabilisant le plus de recherches sur le Bitcoin (BTC). Alors que la première crypto-devise est passée de 7 430 $ à 9 548 $ en seulement trois jours selon les données de Coinbase, le nombre de recherches associées a augmenté. Le Nigéria, l’Afrique du Sud et le Ghana font parties des pays africains regroupant le plus grand interêt pour les sujets liés au Bitcoin.

Google Trends – Analyse par régions

Que signifie cette tendance ?

Pour la communauté crypto, il existe différentes conséquences dans ces tendances de recherche. 

Pour certains, une augmentation du nombre de recherches associées au Bitcoin en Afrique entraine nécessairement une augmentation de l’adoption des crypto-devises. Après tout, une très grosse partie de la population africaine est non bancarisée et sans emploi. 

Pour Marius Reitz de Luno, « si les crypto-devises peuvent fournir un moyen sûr, légal et moins coûteux d’échanger de la valeur que le système existant, elles seront utilisées ou du moins explorées ». C’est pourquoi les consommateurs en Afrique semblent plus intéressés par les crypto-devises que dans d’autres pays. 

La population africaine a ainsi besoin d’une alternative. Et ce afin d’obtenir un accès à des services financiers dits classiques et pour gagner de l’argent. Sans oublier, que le Bitcoin peut aussi être considéré comme une option pour combattre la forte inflation. 

Pour d’autres, ces chiffres ne reflètent qu’une augmentation de l’intérêt lié au Bitcoin sans pour autant influencer l’adoption des crypto-devises. Pour Stephany Zoo de BitPesa, « l’augmentation des recherches Bitcoin n’est pas synonyme d’adoption. Cette augmentation des recherches concernant le Bitcoin dans les pays africains peut être une indication du besoin accru d’informations et de connaissances sur le BTC ».

L’Afrique est le continent rassemblant l’intérêt le plus important sur Google Trends concernant le « Bitcoin ». Cependant, cet intérêt ne semble pas se transformer en adoption généralisée des crypto-devises par la population. Malgré tout, de nombreux pays d’Afrique semblent de plus en plus s’intéresser à la première crypto-devise sur le marché. Cela pourrait donc soutenir sa croissance.

Qu’en pensez-vous ? Quelles sont les raisons derrière ce manque d’adoption généralisée des crypto-monnaies sur le continent africain ?

Regardez cette vidéo concernant les crypto-devises en Afrique (anglais) :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici