fbpx
Accueil Actualités des cryptomonnaies La Chine finira par légaliser les bourses d’échange cryptos, selon cet ancien...

La Chine finira par légaliser les bourses d’échange cryptos, selon cet ancien de Goldman Sachs

0
49
Chine et cryptos

Pour que la Chine légalise les bourses d’échange de cryptomonnaie, les crypto doivent devenir « une véritable classe d’actif », selon le cofondateur du hedge fund de Singapour Spartan Capital.

Cryptos et Chine : rien de bien neuf

« Il n’y a pas à s’inquiéter de ce nouveau round de mesures répressives, ce n’est pas la première fois que cela arrive en Chine. Si les cryptos évoluent pour devenir une classe d’actif à part entière (de nombreux signes vont en ce sens), la Chine les adoptera et les bourses d’échange seront légalisées, » a déclaré Kelvin Koh de Spartan Capital. « Cela prendra peut-être des années, mais cela aura lieu. »

Hong Kong pourrait être un laboratoire, a ajouté Koh, qui a travaillé durant 18 ans pour le département Recherche de Goldman Sachs. Comme cela a déjà été rapporté dans les médias, les bourses d’échange peuvent déjà poser leur candidature à une licence auprès de la Hong Kong’s Securities and Futures Commission depuis novembre. Fin 2017, la Chine avait banni les bourses d’échange de crypto-monnaies afin d’éliminer leur trading. Cette tentative a été vaine.

Beaucoup de FUD autour de la Chine

Dans l’un de ses derniers Tweets, Koh a précisé qu’il y a beaucoup de FUD autour de la Chine et des cryptos. Selon lui, les mesures prises par ce pays n’ont pas été influencées par une éventuelle concurrence avec son projet de monnaie numérique, mais plutôt :

  1. En raison des contrôles des capitaux existants. Il ne faut pas que les cryptos puissent fournir un moyen de contournement
  2. Pour protéger les petits investisseurs des arnaques. Durant le pic des ICO de 2017, plus de la moitié des projets chinois furent de pures escroqueries

« Toutes les grandes entreprises chinoises explorent aujourd’hui la technologie de la chaîne de blocs. Ce n’est pas sans rappeler la vague d’adoption d’Internet au début des années 2000, » a ajouté Koh. Tout en ajoutant : « Cependant, ce comportement est plus dicté par l’envie se présenter en tant que société d’avant-garde que par de réelles convictions pour cette technologie. »

Source :

CryptoNews

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici