Si cette solution n’existe pas encore en Europe du fait de la multiplicité des moyens et modes de paiements dématérialisés, en Afrique par exemple des opérateurs télécoms tels qu’Orange ou Vodafone proposent des services bancaires de transfert d’argent par SMS. Cette solution a pour but de faciliter des transactions dans des pays où le taux de pénétration des banques est l’un des plus faibles du monde. Les Bitcoins seraient eux aussi sur le chemin des transactions par SMS, via un brevet obtenu par Intuit.

Des transactions en Bitcoins par SMS, le brevet déposé en 2014 et accepté 4 ans après

Intuit est une start-up spécialisée dans l’édition de logiciels financiers. En juin 2014 cette dernière flairant l’avenir radieux des crypto-monnaies a développé un système de transactions Bitcoins par SMS. Au lendemain de sa trouvaille la start-up a déposé un brevet auprès de l’USPTO (U.S. Patent and Trademark Office, NDLR).

Ce n’est qu’en août dernier que ce brevet lui a été accordé. Lui fournissant par là même l’exclusivité de 20 ans sur la technologie employée.

Source : Pixabay. Légalisation des échanges de crypto-monnaies.

Ce brevet est en fait une petite bombe. Un système de paiements et stockage de Bitcoins par SMS. Son implémentation faciliterait davantage les transactions en crypto-devises. Pour rappel, la démocratisation de ces monnaies alternatives se heurte surtout au manque de canaux de transaction.

Les bitcoins s’ouvrent à de nouveaux marchés

Si Coinbase propose depuis quelques jours d’acquérir des Litecoin (LTC), Ethereum Classic (ETC), Ethereum (ETH) et Bitcoin Cash (BCH) depuis la livre sterling (GBP) ; si CoinGate a ouvert la voie aux paiements en bitcoins dans plus de 84 000 magasins et e-commerces, le brevet d’Intuit va plus loin.

En effet, la problématique solutionnée par ce brevet ressemble à s’y méprendre au système de paiement via SMS développé par Orange dans moult pays d’Afrique. Dont le Cameroun, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire, pour ne citer que ces trois-là.