C’est une nouvelle qui secoue la planète crypto. En effet, on vient d’apprendre que la banque d’investissement Goldman Sachs a décidé de renoncer à l’ouverture d’un trading desk dédié aux crypto-monnaies. Du moins pour l’instant, ce n’est plus une priorité pour le géant financier américain.

Une décision temporaire

Goldman Sachs semblait vraiment très intéressé à l’idée d’ouvrir un service d’échange de crypto-monnaies. Nombreux sont ceux qui pensaient d’ailleurs que l’ouverture serait prochaine. Mais en réalité, la banque d’investissement a décidé que ce n’était plus une priorité. La volatilité des monnaies numériques ainsi que les incertitudes réglementaires qui les entourent actuellement justifient cette décision.

Les proches du dossier ont expliqué que cette décision était temporaire et que Goldman Sachs pourrait prochainement revenir dessus. Mais les problématiques d’ordre réglementaire sont à ce jour trop importantes pour se tourner officiellement vers la crypto-sphère.

Logo Goldman Sachs / La banque d’investissement joue la carte de la prudence concernant les crypto-monnaies.

Un changement stratégique

Ne tirons toutefois pas de conclusion trop hâtive. En effet, Goldman Sachs ne tourne pas le dos aux crypto-monnaies. La banque d’investissement compte en effet ouvrir un service de garde de monnaies virtuelles d’ici quelques semaines. C’est déjà la première institution financière régulée aux États-Unis à proposer des contrats à terme sur le Bitcoin à ses clients, et ce depuis le mois de mai.

Cependant, la prudence est de mise et le géant du monde de la finance préfère repousser ses projets en termes de crypto-trading pour le moment. Cette décision semble d’autant plus justifiée que les crypto-monnaies enregistrent des pertes de valeur importantes ces derniers jours. Cela dit, cette annonce participe peut-être également à la chute du marché

Goldman Sachs a donc officiellement pris la décision de jouer la carte de la patience vis-à-vis des crypto-monnaies, ce qui n’arrange bien entendu pas les crypto-investisseurs. Ces derniers espéraient que la banque d’investissement américaine donnerait du poids aux monnaies numériques. Il va encore falloir attendre un peu…

Source :

Bitcoinist