Après la DeFi, les NFT (non-fungible tokens) sont la nouvelle mode qui fait rage dans les cryptos. Ils représentent un chiffre d’affaires en hausse de 55 % déjà depuis 2020 (de 250 à 389 millions de dollars). Voici comment créer et vendre des NFT, ces actifs numériques si populaires.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Les jetons non fongibles (NFT), qui sont des jetons uniques à collectionner, ne sont pas vraiment neufs. Ils existent à vrai dire depuis 2012, lorsque le concept des Bitcoin Colored Coins est apparu. Il s’agissait simplement de satoshis (plus petite unité d’un Bitcoin) différiencés par des informations distinctes susceptibles d’associer ce jeton avec un actif physique, par exemple « ce satoshi représente pour 500 $ de l’immeuble de bureaux John Doe à New York ». Cependant, ces jetons ont été utilisés principalement pour créer et échanger des œuvres d’art telles que des cartes numériques « Rare Pepe » sur Counterparty, une plate-forme d’échange peer-to-peer construite sur la blockchain de Bitcoin.

Ces images de grenouilles inspirées du meme furent parmi les premiers exemples d’œuvres d’art numériques uniques liées à des jetons cryptographiques. Cela a ouvert la voie à l’univers des NFT que nous connaissons aujourd’hui.

Les NFT peuvent être utilisés pour représenter presque tout élément physique ou immatériel, notamment :

  • Une œuvre d’art numérique
  • Les objets virtuels des jeux vidéo tels que les skins, une monnaie virtuelle, des armes et des avatars
  • De la musique
  • Des objets de collection (par exemple, cartes à collectionner numériques)
  • Des actifs tokenisés du monde réel, de l’immobilier aux voitures en passant par l’art physique et les chevaux de course

En bref, on peut tout tokéniser.

comment vendre NFT

Comment créer des NFT ?

Créer votre propre NFT, qu’il s’agisse d’un GIF ou d’une image, est un processus relativement simple, pas besoin d’être un expert en crypto pour le faire. Récemment, la presse a raconté la success-story de Benyamin Ahmed, un Britannique de 12 ans qui a collecté plus de 300.000 € en vendant ses « Weird Whales ».

Avant de vous lancer, vous devrez décider sur quelle blockchain vous souhaitez émettre vos NFT. Ethereum est actuellement le principal acteur du marché des NFT. Si c’est le plus gros, les frais liés aux échanges peuvent être dissuasifs. Il existe ainsi d’autres solutions qui deviennent de plus en plus populaires, notamment :

  • Binance Smart Chain
  • Flow by Dapper Labs
  • Tron
  • EOS
  • Polkadot
  • Tezos
  • Cosmos
  • WAX

Chaque chaîne de blocs a ses propres standards, ses wallets et ses plates-formes d’échange. Par exemple, si vous créez des NFT sur la Binance Smart Chain, vous ne pourrez les vendre que sur des plateformes compatibles avec BSC.

Créer un NFT sur Ethereum

Étant donné qu’Ethereum possède le plus gros écosystème, voici ce dont vous aurez besoin pour créer votre propre image, musique ou vidéo NFT sur Ethereum :

  • Un wallet Ethereum compatible ERC-721 (la norme des jetons NFT Ethereum), tel que MetaMask, Trust Wallet ou Coinbase Wallet
  • Une centaine de dollars en Ether (ETH). Si vous utilisez un portefeuille Coinbase, vous pouvez acheter de l’ETH avec des euros. Sinon, vous devrez en acheter (voir notre guide comment acheter des cryptos).

Lorsque c’est fait, vous devrez vous inscrire sur une plate-forme NFT afin de créer vos NFT, puis les mettre en vente. Les principaux marchés Ethereum NFT incluent:

Makersplace vous permet également de créer vos propres NFT, mais vous devez au préalable vous inscrire pour devenir un artiste référencé sur la plate-forme.

OpenSea, Rarible et Mintable ont tous un bouton « Créer » dans le coin supérieur droit. Il suffit ensuite de connecter votre portefeuille et de suivre les instructions à l’écran. La création d’un NFT est gratuite.

Comment vendre un NFT

Pour vendre un NFT créé, il suffit de cliquer sur le bouton « Sell ». Vous serez redirigé vers une page de vente, qui vous permet de définir les conditions (prix fixe, enchères, devise, commission sur chaque revente). Pour mettre un jeton en vente, il vous faudra payer des frais de transaction (relativement élevés, vu la congestion actuelle d’Ethereum).

Source :

Recevez les meilleures actualités sur les crypto-monnaies par email, une fois par semaine. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici